Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Un blog de tous les jours pour vous aider à regarder ce que vous ne voyez peut-être plus !

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Il était une fois « Une femme » ( 31 )

Il était une fois « Une femme » ( 31 )

Mayana s' empresse d' aller répondre .

-- Allo !

-- Bonjour Mayana , vous permettez que je vous appelle ainsi ?

-- Qui est à l' appareil .

-- C' est Edward ! Un silence , son coeur fait quelques bonds .

-- Edward ? Que me vaut cet appel et comment avez-vous eu mon numéro ?

-- Lorsque je suis venu chez-vous l' autre jour votre cellulaire flânait sur la table , alors j' en ai profité pour prendre votre numéro en note .

-- Petit coquin ! Elle l' entendit rire à l' autre bout du fil .

-- Puis-je venir vous voir , je suis à l' entrée de la route qui mène chez-vous .

Mayana réfléchit rapidement, elle ne s' attendait pas à cette visite impromptue , ni sa mère , ni sa tante , ni personne n' est au courant de son existence . Elle prend une grande respiration .

-- Oui bien sûr, mais je ne suis pas seule .

-- Je dérange n' est-ce pas ?

-- Non , pas dutout , je suis avec ta grand-mère et tante Adsila . Viens tu es le bienvenu.

-- J' arrive .

Mayana ne veut plus se cacher , ce jeune homme est son fils , il essai de renouer et le moment est venu de le présenter à la famille . Elle n' aurait jamais fait les premiers pas par peur de déranger , mais elle constate que Ludovick lui a déjà parlé d' elle . Pourquoi ? elle n' en sait rien , mais l' heure n' est plus aux questionnements mais aux réponses et la vie va si vite il n' y a plus de temps à perdre .

-- On sonne à la porte , Adsila va répondre .

-- Bonjour ! Mayana je crois que c'est pour toi .

-- Entre Edward . Adsila et Meika toute proche l' une de l' autre sentent que quelque chose va leur être révélé .Meika regarde Edward et Mayana , la ressemblance est frappante .

-- Je vous présente Edward mon fils . Un long frisson traverse Meika . Adsila sursaute .

-- Ton fils Mayana ! répète Adsila . Meika le regarde et dans un élan de tendresse le sert dans ses bras .

-- Bienvenu parmi nous mon cher enfant , Mayana quelle belle surprise .Tu as un fils et tu ne l' avais jamais dit !

-- C' est une longue histoire que je vous raconterai un jour , mais pour l' instant profitons de ce beau moment . Adsila ayant repris ses esprits sert Edward dans ses bras avec fougue .

-- Elle le regarde de la tête aux pieds et n' en revient tout simplement pas de la ressemblance .

-- C' est incroyable à quel point tu ressembles à Mayana " à ta mère excuse-moi " Il n' y a aucun doute . Edward sourit heureux d' être aussi bien reçu , heureux de ressembler autant à sa mère biologique .

-- Je suis venu mère parce que je veux apprendre à te connaître, je veux rattraper le temps perdu car depuis ce jour ou je suis venu je m' ennui de toi . Mayana le prend dans ses bras longuement , il sent couler dans son cou ses larmes chaudes .

-- Moi aussi je veux rattraper le temps perdu , combien de fois je me suis demandée ce que tu devenais , qui tu étais , à qui tu ressemblais . Je me suis demandée si tu savais, si tu m' en voulais , si tu avais envie de me voir . J' éteignais mon coeur pour ne pas qu' il saigne , j' ai tellement eu de regrets après ton départ si tu savais . Mais j' avais promis à ton père de ne pas me manifester compte tenu de la fragilité de ta mère adoptive .

-- C' est elle qui m' a souvent parlé de toi , elle me montrait des photos , elle m' a appris à t' aimer à ne pas juger . Un jour elle m' a dit " Va mon fils , cherche ta mère elle le mérite , mais sache que je t' aime et que je t' aimerai toujours et dis-toi qu' une mère ne laisse jamais son enfant sans raison " Mon père lui se fermait comme une huître lorsque je voulais qu' il me parle de toi , je le sentais lointain et souffrant . Il était d' accord que ma mère le fasse , je crois qu' il t' a toujours aimé et que ma mère le savait . Je ne t' en veux pas tu sais , elle m' a tout expliqué , Mon père l' avait choisi elle , il lui a ramené un fils qu' elle n' espérait pas , elle a retrouvé sa santé et sa joie de vivre . J' ai été heureux avec eux et je le suis encore mais il me manquait une partie de moi , toi . Lorsque je suis venu il y a quelques mois et que je t' ai vue sur la galerie je t' ai aimé immédiatement , tu étais telle que je m' imaginais mais je n' ai pas pu te dire que j' étais ton fils , j' ai eu peur de ta réaction , je ne savais pas si tu me voulais dans ta vie . les larmes de Mayana coulaient à flot .

-- Je t' avoue que sur le moment je n' ai pas fait le lien, au fur et à mesure de notre conversation je l' ai senti dans mon coeur et lorsque tu es parti je savais. Tu me ressemblais tellement , tellement .

-- Meika et Adsila ne soufflent mot , prisent toutes les deux dans un torrent d' émotions , les yeux humides . elles découvrent que Mayana n' avait jamais vue son fils avant maintenant .

-- Un silence .

Mayana se ressaisit, sert son fils dans ses bras , le prenant par les épaules suggèrent que l' on s' assoit au salon pour reprendre leurs esprits . Tous acquiescèrent et voilà que la bonne humeur s' installe .

Bandit regarde le nouveau l' œil en coin , il se rappelle l' avoir déjà vu " Ce doit être un ami " pense t' il en se frottant le long de sa jambe . Edward se penche pour le caresser , il sursaute , Onix n' a pas dit son dernier mot , déjà bien installé sur les genoux d' Edward il regarde Bandit effrontément mais cette fois-ci Bandit ne s' en laisse pas imposer . Redoublant d' ardeur pour se faire remarquer Onix n' en peut plus il le trouve trop intense et change de genoux . Adsila caresse le chat avec bonheur et Onix ronronne à tue-tête . Bandit n' en revient pas d' avoir gagné « Bon stratagème » pense t' il . « C' est à refaire »

La conversation va bon train et Meika est si heureuse d' avoir un petit-fils . Le frère de Mayana voyage à travers le monde sans attache , elle s' en ennuie , sa bonne humeur lui manque .

-- Et si on prenait une bouchée . Suggère Mayana .

-- Justement , j' ai apporté plein de bons petits plats , lancent Edward et du bon vin aussi .

-- Vraiment ? Allez mon grand va nous chercher tout ça , c' est bien connu que les émotions creusent l' appétit renchérit Adsila .

-- Mayana sort la belle vaisselle, elle dresse la table sourire aux lèvres . Elle le regarde par la fenêtre courir vers la jeep avec toute sa fougue et sa jeunesse .Jamais elle n' aurait pensé vivre un si beau moment d' intensité et d' amour .

-- C' est mon fils qui coure sous la pluie , mon fils !

-- Que dis-tu Mayana , je n' ai pas entendu , tu marmonnes ou quoi ?

-- Non Adsila , je réfléchis tout haut .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article