Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Un blog de tous les jours pour vous aider à regarder ce que vous ne voyez peut-être plus !

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Il était une fois « Une femme » ( 18 )

-- Quand partons-nous Lokesh .

Pensif il ne savait que répondre " Je ne sais pas trop , je vais voir demain comment va se porter Jacob , je sais qu'il a beaucoup d'amis peut-être que l' un d' eux pourra lui tenir compagnie .

-- Il ne semble pas avoir de compagne pourquoi ?

-- Célibataire endurci comme on dit .

-- Mayana fixe le plafond le luminaire de cristal capte son attention quelque chose cloche , elle se lève pour l' examiner de plus près .

-- Tu ne trouves pas que le luminaire semble inégal ?

-- Que veux-tu dire !

-- On dirait que les cristaux ne sont pas tous de la même taille .

Lokesh se lève à son tour il constate que Mayana a raison .

-- Je vais aller chercher un escabeau dans le hangar on va en avoir le coeur net .

Mayana le suit dans la cuisine , elle attrape le pot de clés sur le rebord de la petite tablette elle reconnaît immédiatement celle du hangar et la tend à Lokesh .

Seule dans la cuisine elle regarde le désordre , la vaisselle sale , les restes du souper il va falloir tout ranger avant d' aller dormir , sans se presser elle commence à ramasser , un citron tombe sur le plancher elle se penche pour le ramasser .

-- Cher petit citron tu es acide comme cette journée , tu es jaune comme un visage effrayé , pourtant tu es si délicieux en vinaigrette , je vais te presser et faire de toi le plus délicieux des breuvages ,une limonade fraîche pour apaiser mon esprits serré par tant de contrariétés , la vie est si fragile il ne faut jamais l' oublier .

-- C' est de toi ce poème saupoudré de citronnade , s' amuse Lokesh .

-- On ne peut rien te cacher .

-- En haut de l' escabeau Lokesh décroche le luminaire ayant pris soin d' allumer des lampes pour ne pas se ramasser dans l' obscurité , il le dépose sur la table d' appoint , tous les deux penchés le nez collé sur le luminaire ".

-- Tu as raison Mayana ça saute aux yeux qu'il y a une différence entre les cristaux ceux de petites tailles ressemblent à des diamants , sur les dix cinq sont différents .

. Ils se regardent éberlués ,se pourrait-il que leurs grand-parents aient cachés des diamants dans le luminaire , cela leur semble presque impossible, pour quelle raison l' auraient-ils fait , Lokesh découvre un petit rouleau serré entre des tiges .

-- Est-ce que tu aurais des pinces à cil par hasard ?

-- Je cours les chercher .

Il retire le rouleau c' est un message .

N' est-ce pas un bel endroit pour cacher des diamants à la vue de tous , vous vous demandez sans doute d' où ils viennent , ils n' ont pas été volés , il y a de cela plusieurs lunes mon grand-père les avait trouvé , sur une de ses terres se trouvait une mine de diamants elle ne fût jamais exploitée c' était une terre sacrée , il les a fait taillés , un jour de grand vent et d'orage il rassembla ses enfants cinq en tout et leur offrit à chacun cinq diamants , voici ceux de mon père il les a légué au dernier survivant c' était moi ,vous en faites ce que vous voulez mais n`oubliez pas d' être juste , si je les possède encore c'est que je n' en ai jamais eu vraiment besoin ni mes frères et sœurs , alors si ce petit trésor peut servir dans la bonne conscience de ce que vous êtes j' en serais très heureux ainsi que votre grand-mère , c' est avec l' esprit en paix que nous partons en sachant que vous serez loyal et digne de vos ancêtres , personne ne sait qu'ils existent ni vos pères et mères .

Grand-père Isha qui vous aime .

Ils se regardèrent comme si la vie leur offrait un don de soi .

-- Je n' en reviens pas , nos grand-parents ces cachottiers , qu' allons-nous en faire Lokesh de ces diamants .

-- Je n' en sais trop rien , comme eux je n' en ai pas vraiment besoin .

-- Moi non plus j' ai tout ce qu'il me faut .

-- La nuit porte conseil ,nous y repenserons demain matin qu' est-ce que tu en dis ?

-- Parfait , je vais continuer de ranger la cuisine je n' avais pas terminé .

-- Je vais t' aider .

Mayana s' habille il est tard elle a dormi beaucoup trop longtemps , lokesh n' est pas là il a déjeuné, elle se sert un café avale en vitesse ses rôties et cherche son cousin , elle n' ose s' aventurer dans le petit sentier elle sent comme un malaise une sorte de triste pincement ,elle qui avait tout quitté pour se retrouver dans la sérénité " On ne contrôle rien les malheurs arrivent sans qu' on le veuille il faut faire avec " Elle avance tranquillement elle est saisie par la beauté des fleurs , comment peut-on être triste dans ce si beau décor , elle entend des voix , sûrement Lokesh et Jacob .

-- Viens Jasmin entrons dans la maison .

-- Non merci Je préfère marcher un peu , je ne peux pas croire qu' elle ait fait ça j' ai le coeur en miettes , J' étais près à lui pardonner je l' aimais tellement ,elle était si , si mélangée , le jour ou elle m' a quitté j' essayais de la persuader de se faire soigner elle disait que c' était moi le problème que je ne la comprenais pas ,elle avait eu une  aventure avec un autre  homme je l' avais découvert , elle s' était fâché et était partie en claquant la porte je ne l' ai pas revue depuis , elle ne m' a jamais retournée mes appels , elle était revenue à quelques reprises pour Mathiou lorsque j' étais absent , il m' a dit qu' elle avait essayé de le convaincre de la suivre mais les querelles auxquelles il avait assisté l' avait convaincu que sa mère lui voulait du mal , elle l' avait déjà giflé ses colères étaient terribles elle devenait mauvaise , elle me mentait constamment , j' aurais tant voulu l' aider .

-- Jacob gardait le silence , il savait que Jasmin disait vrai .

Mayana sorti du sentier Lokesh un peu à l' écart bras croisé regardait le lac . elle s' approcha .

-- Comment va le moral de Jacob .

-- Ils sont deux sur la même longueur d' onde , Jasmin n' en mène pas large non plus .

-- Mayana ma chère je suis heureux de te voir , tu as bien dormi ?

-- Ce serait plutôt à moi de te poser cette question .

-- Une nuit agitée comme tu dois t' en douter , j' ai eu beau retourner dans ma tête la raison de son geste je n' arrive pas à comprendre ce revirement si brusque elle semblait bien après votre départ , si j' avais pu pénétrer dans son cerveau elle était si difficile à cerner tantôt joyeuse tantôt agressive .

-- Mayana je te présente Jasmin mon ex beau-frère .

-- Enchanté de vous connaître , vous étiez une amie de Marisa ?

-- Non, je l' ai connu il y a deux jours seulement nous n' étions venus que pour peu de temps , nous devons repartir bientôt d' ailleurs .

-- J' espère que l' on va se revoir , son regard la traversa comme une décharge électrique il y avait bien longtemps que Mayana n' avait pas ressentie cette chaleur intérieure .

-- Je l' espère aussi Jacob .

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article