Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Un blog de tous les jours pour vous aider à regarder ce que vous ne voyez peut-être plus !

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Oubliez ça !

Oubliez ça !

Ma précipitation ,

À enlever mes grosses bottes brunes est tout à fait hors contexte....

Oubliez l' odeur doucereuse du printemps, la fonte de la neige qui ne craque plus sous mes pas.

Oubliez ma folie passagère d' un printemps prématuré nous sommes en hiver même si le 21 mars sonnait le glas de la fin de cette saison, ce n' est qu' illusion !

Cette fin de semaine nous avons pu apprécier le mois de mars dans toute sa grandeur , sous un soleil de février presque sans neige j' avais complètement oublié à quel point au Québec le mois de mars avait cette particularité des tempêtes sans fin et pour cette raison l' an passé sur mon blog j' avais inventé la journée du ( 32 mars ) parce que ça ne se pouvait pas ( Mais c' est ça pareil ).

Des lames de neige partout sur mon terrain , le ski-doo aurait été la solution idéale pour me rendre aux mangeoires à oiseaux , j' ai dû pelleter jusqu' au condo des chats mais chose curieuse un grand cercle vide en avant de leur porte battante c' est pour dire hein à quel point le vent et la neige ont quand même une conscience ;o) .

Mis à part cette tempête blanche c' est tout de même magnifique de regarder dehors et surtout d' en profiter, j' ai donc enfilé mes vêtements de circonstance ( Sans oublier mes grosse bottes brunes conçues spécialement pour nos grands froids Canadien ) et me voilà nageant dans cette neige folle essayant tant bien que mal d' avancer jusqu' aux mangeoires espérant suivre mentalement le sentier déjà tapé d' avant la tempête et qui me permettrait d' avoir de la neige jusqu' aux cuisses plutôt que jusqu' au menton .Hé hé tout va bien et Hop ! me voilà partie de côté j' ai quitté le sentier , ma botte s' enfonce lentement mais sûrement , j' entends la neige durcie craquer tout près de ma cheville vais-je rester debout ou m' affaler .Victoire je me suis redressée pour mieux , pour mieux , pour mieux tomber de l' autre côté du sentier. c' est qu' il n' est pas large en me remettant sur le droit chemin j' avais oublié qu' il y a deux côtés à un sentier , c' est alors que dans ma tête défile ces journées d' enfance à jouer dehors .

À bâtir des tunnels et des forts , à dessiner sur la neige durcie , à découper des blocs les empiler et d' un coup sec les faire éclater à la volée , à dévaler de petits monticules avec mon chien Princesse magnifique berger allemand, à glisser sur les côtes chez Siméon Lévesque , à faire du snow ( l' ancêtre du skidoo ) , à joueur avec mes soeurs , nous montions sur le petit cabanon derrière chez-nous à partir du toit on se lançait dans la neige , je me souviens des journées que je passais à la fenêtre surveillant la première neige , la joie de voir ces flocons rarissimes mais annonciateur des joies de l' hiver . Aussitôt une petite nappe blanche apparut j' enfilais mes vêtements les plus chauds et je partais à l' aventure dans l' immensité du dehors froid et accueillant du début de l' hiver sur fond de terre brune . Je courais à la recherche du moindre amoncellement de neige persuadée de pouvoir me rouler dans sa blancheur exaltante , finalement au bout de quelques minutes il fallait bien que je réalise que ce n' était que le début de l' hiver et que rien ne nourrirait mon intérieur de cette intensité des premiers flocons , j' aimais être dehors je trouvais toujours le moyen de ne pas m' ennuyer, donc les plaques de glaces pouvaient remplacer pour quelques jours ma frétillante attente d' un hiver qui se pointait .

Finalement je ne suis pas tombée à la l' horizontal, je suis restée penchée quelques fractions de secondes en équilibre sur moi-même remarquant de l' autre côté du gros banc d' neige deux paires de yeux qui me fixaient inquiets de voir bouger à travers les flocons un paquet de linge indistinct les insécurisants dans leur domaine absolu , ( Mon terrain ) Bougris et Sotrelle soulagés de constater que c' était moi qui faisait tout ce boucan .

PS : Je n' ai pas eu le temps de terminer mon texte hier ...........

Donc c' est avec un réel bonheur que je vous annonce qu' aujourd' hui un soleil éclatant brille de toute part dans mes yeux et sur tout mon entourage qui je le sais l' apprécie autant que moi, la neige fond sur ma voiture que je dois prendre dans quelques minutes car par cette si belle journée je dois me rendre au centre d' emploi Canada pour régler des papiers avec lesquelles je me chicane depuis presque trois ans et que je n' arrive pas à faire passer dans les dédales gouvernementales, car voyez-vous malgré les appels , les quelques heures passés au téléphone avec une conseillère charmante et très très patiente malgré nos bonnes volontés à vouloir absolument trouver le problème je n' arrive pas à rentrer dans ce sacré système pour pouvoir remplir les formules de relevé d' emploi à remettre à mes chauffeurs , j' ai tout, tout tout tout ce qu' il me faut , je ne sais pas s' il manque un point sur un ( i ) ou bien si je prends un ( O ) pour un ( 0 ) nous avons tout essayé pour finalement me faire dire d' aller au centre d' emploi Canada car elle ne comprend pas pourquoi c' est comme ça ! Vive les formules en papier dont on ne veut plus au moins ça ne bogue pas et c' est pas aussi compliqué qu' on essai de nous faire croire, ( Nous vous facilitons la vie avec les formules électronique ) .Mets-en !!!

Je vous souhaite la plus belle des journées et je me croise les doigts avec cette grande espérance au coeur ( Vais-je pouvoir faire mes relevés d' emploi par internet ) ça reste à suivre !

La suite

Vous pouvez ne pas me croire mais je n' ai pas eu droit à ce privilège ( Faire mes relevés d' emplois par internet ) aussi niaiseux que cela puisse paraître y paraît qu' il me fallait deux pièces d' identité avec photo pour pouvoir avoir mon code secret ( que j' ai déjà je vous ferez remarquer ) je l' ai reçu par la poste il y a des millénaires et malgré cela je n' ai jamais réussie à entrer dans le système du gouvernement, même les agents d' emploi canada ne comprennent pas POURQUOI ça ne fonctionne pas mais ça c'est une autre histoire, pour en revenir à nos moutons , j' avais oublié sur mon bureau mon permis de conduire, donc après 45 minutes de route, de l' attente et des explications je n' ai pas eu droit à mon code , moi tout ce que je voulais c'était comprendre pourquoi le code que j' ai déjà ne fonctionne pas,JE L' AI MON CODE !!!! Enfin je suis revenue bredouille , j' ai retéléphoné au gouvernement et on m' a dit que je n' avais pas besoin de deux pièces d' identité avec photo, une suffisait ( une avec photo et l' autre sans photo ) que j' avais sur moi et que j' avais proposé à la personne à l' accueil , elle m' a dit non il me faut deux pièces d'identité avec photo, alors à service Canada on m' a dit qu' elle aurait dû leur téléphoner pour se renseigner afin d' être certaine de ce qu' elle avançait qu' elle n' était pas au courant des règlements à ce sujet, tout ça pour vous dire que je vais devoir retourner à service Canada pour avoir mon code que j' ai déjà , je ne sais pas si j' ai le goût de me faire niaiser , 1h30 de route aller-retour et revenir avec rien c' est fort intéressant et divertissant , entéka ...............Vive le gouvernement et ses labyrinthes sans fin ...........

Oubliez ça !
Des oiseaux sur la neige !
Des oiseaux sur la neige !

On sent le vent qui les pousse !

Mon sentier vers l' Ouest !

Mon sentier vers l' Ouest !

Le soleil d'aujourd'hui
Le soleil d'aujourd'hui Le soleil d'aujourd'hui
Le soleil d'aujourd'hui Le soleil d'aujourd'hui
Le soleil d'aujourd'hui Le soleil d'aujourd'hui Le soleil d'aujourd'hui

Le soleil d'aujourd'hui

Les lames de neige, il n' y avait pratiquement pas de neige en avant du condo avant la tempête ....
Les lames de neige, il n' y avait pratiquement pas de neige en avant du condo avant la tempête ....Les lames de neige, il n' y avait pratiquement pas de neige en avant du condo avant la tempête ....

Les lames de neige, il n' y avait pratiquement pas de neige en avant du condo avant la tempête ....

Sotrelle dans la fenêtre du condo pour chat .....Sotrelle dans la fenêtre du condo pour chat .....

Sotrelle dans la fenêtre du condo pour chat .....

Ancêtre du skidoo ! Snow , c' est comme ça que nous l' appelions enfant !

Ancêtre du skidoo ! Snow , c' est comme ça que nous l' appelions enfant !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article