Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Un blog de tous les jours pour vous aider à regarder ce que vous ne voyez peut-être plus !

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Défi positif.

Défi positif.

Jour ( 2) 

1- Ce midi petite surprise pour le dîner, ma filleule Éloïse et son père ( Mon frère ) passaient par chez-nous, il sont restés pour dîner, je leur ai concocté un spaghetti avec les tomates de mon jardin , pestos et basilic, du bon pain baguette , du fromage et du plaisir, la première chose qu,elle m' a demandé " Marainne est-ce que je peux aller me promener dans ton jardin ? " Si je peux lui transmettre une parcelle de cette passion ! Ce fût l'instant surprise !

Défi positif.

2- Aujourd`hui je suis allée faire des emplettes , au centre d'`achat un monsieur est assis avec sa petite caisse il ramassait de l'argent pour les enfants atteint du cancer, bien des gens l'ignorait , collé sur une boîte en fer ronde un visage d'enfant c'était son fils, je lui ai remis 10.00 $, il en a fait un petit rouleau ,l'a déposé sur la fente de la boîte et m'a dit " À vous l'honneur de peser dessus pour l'insérer , il m'a remercié.si chaleureusement au nom de tous les enfants que j'en étais presque gênée.....Je lui ai dis " Vous savez, dans mon porte-monnaie ce 10.00 $ en moins ça ne paraît pas, mais plusieurs 10.00 $ pour les enfants fait toute la différence " Il m' a sourit ! Ce fût l'instant fragile.

Défi positif.

3- Une bonne femme échevelée refusait de se déplacer dans l'allée des tapis, madame cherchait quelque chose d'invisible puisqu'elle n'a finalement rien pris, ce qui m'a le plus choqué c'est son attitude , elle avait placé son panier de travers et appuyée dessus elle faisait semblant d'être absorbé alors que son fils lui faisait signe que je voulais passer, avec son petit doigt il il appuyait doucement sur le bras de sa mère en disant " Maman, maman la madame s'en vient " Elle lui a rétorqué de se mêler de ses affaires, il me jetait de petits coup-d'oeil gêné, je décide de faire le tour ne voilà-tu pas qu'elle se retrouve dans mon allée, j'essaie de passer mais peine perdue, je prends un énorme rouleau de tapis, vous savez les plus gros, je le place de travers sur mon panier et je pousse , elle n'a pas eu le choix il prenait toute l' allée , je suis revenue par l'autre côté et devant elle j'ai remis le rouleau dans les tablettes en lui disant que finalement je n'en avais pas besoin...Me semble que ça me faisait plasir ! L'attitude du petit garçon face à sa mère m'a touché, ce fût l'instant charmant .

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article