Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Un blog de tous les jours pour vous aider à regarder ce que vous ne voyez peut-être plus !

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Il est minuit 25 minutes...

C' est ça ,

Il est minuit 25 minutes, j' arrive d' aller pelleter, j' arrive d'aller pelleter, j' arrive d' aller pelleter.

"Excusez-moi ! J' essaie de me convaincre que j' ai aimé ça "

J' ai sûrement aimé ça puisque j' y suis allée, sauf que j' y suis allée aussi jeudi  soir et vendredi matin pensant que c' était fini , mais non ! Il a neigé encore aujourd'hui.

Aujourd' hui je suis sortie,( De la maison pour aller faire des empelettes ect )  mes oiseaux n' avaient plus de graines et mes chats à peu près plus de nourriture.

Ce matin en déjeunant je regardais la neige tomber, je devais sortir mais dans ma tête ça disait non , j' ai tout d' même 45 minutes de route à faire avant d' arriver à destination et 45 autres minutes de route à faire pour revenir de ma destination " Cette évidence crève les yeux."

Conduire dans la neige mouillée sur une asphalte qui pourrait être glissante ( pourrait ) Bof je reste ici, pourtant il faut que je sorte je le sais.

Ayoye ! Ne vois-je tu pas pointer à l' horizon l' espoir d' un arrêt de neige .

Yes, le ciel s' éclaircit !

Il faut maintenant que je sorte ma voiture dessous son tas de neige , coincée dans son petit coin je ne l' ai pas souvent sortie cet hiver, je préfère prendre le camion .

Le camion n' est pas là il est à la cabane à sucre avec Jean-Pierre. le gendre , l' autre Pierre et le chien.

Je regarde ma voiture et je me questionne, " Va t`elle vouloir sortir de son trou " 

Je fais le tour ( Demi tour ) car le côté droit est inaccessible, je me gratte la tête , si le camion avait été là c' est certain que je ne me serais même pas posée la question ...

Je sors ma pelle,"  Ma pelle ! mot programmé positivement dans mon cerveau pour m' aider à accepter la neige dans toute sa magnificence," ma pelle ....Je sors donc ma pelle .

Je vais commencer par le commencement , essayer de sortir la voiture sans être obligée de pelleter , je mets la clée dans le contact et je pèse doucement sur la pédale ,devinez quoi ! Elle ne bouge pas .

Je vais faire mon experte j' ai déjà conduit un autobus et je sais comment faire pour décoincer mon char, j' en ai vue d' autres figurez-vous .

J' avance un tit peu, je recule un tit peu, j' avance un autre tit peu, je recule un autre tit peu, la roue avant droite est complètement gelée dans la glace et la neige .

Je sors de la voiture et me mets à l' ouvrage, déneiger le côté droit de la voiture qui est près d' un mur de la maison , un mur en face et un mur sur le côté , la neige part du mur droit descend jusqu' à ma voiture en pente ( petite pente ) il me faut pelleter ...Et si j' allais chercher la crasy-carpet j' aurais pas mal plusse de fun à glisser ! Mauvaise idée , j' aurais trop d'fun .

Je pellette, le pellette, je pellette , une chance  qu' il fait beau et doux .

Enfin j' ai fini, je monte dans ma voiture et je pars de reculon ( partir de reculon c' est beaucoup dire ) je suis tout d' même contente j' ai bougé d' au moins six pouces ..avance , recule, avance, recule, elle sort de sa torpeur et d' un coup sec je me ramasse en plein milieu de la cour, une chance que j' ai une grande cour sinon je serais arrivée à toute vitesse dans le stationnement des voisins d' en face qui est une résidence de personnes âgées .

Je sors ma brosse à neige, nenon je ne perdrai pas mon temps avec cette petite bebelle là, je vais dans le garage et j' attrappe un gros balai à JP , je passe 20 bonnes minutes à déneiger ma voiture ......Y fait beau la vie est belle !

J' entre pour me préparer à sortir. ( Avez-vous remarqué ? J'entre pour sortir ) je suis prête ,j' attrape mes sacs de magasinage, j' enfile mes bottes je sors dehors ...............Je sors dehors et il neige à plein ciel, une grosse neige, des gros gros flocons , des immenses flocons blancs pâles.

Je suis sur la route, la chaussée est bien dégagée , une chance que j' ai du lave-vitre je croise des gros camions-remorque qui arrosent allègrement mon pare-brise j' en perds des bouttes ,mes essuis-glace traînent cette indéfinissable texture grise/brune et visqueuses qui se vautrent sans gêne sur ma vitre devant mes yeux ,il neige de plus en plus ....à certains endroits la neige s' accumule , la gadou qui s' en mêle maintenant . 

Dans mon rétroviseur un impatient me colle au derrière , si il pouvait embarquer dans mon coffre il le ferait , j' haîs me faire suivre de si près ,je roule à 110 kilomètres heure il est où son problème ...Il me double , hi,hi quelques kilomètres plus loin je le rattrape, il prend son mal en patience en suivant une  voiture qui roule à 70 ,au pied d' une côte  c' est double voie il dépasse  je fais pareil , je le perds de vue il a l' air en beau mautadine .

En face des jardins de Métis , de belles petites lumières rouges et bleus clignotent joyeusement , je passe à côté et j' ai une envie folle de lui envoyer la main avec un sourire dans face mais je me retiens , il devait rouler plus de 120 , que voulez-vous ! 225 .00$ dollars d' amende , 4 points d' inaptitudes , 20 minutes de perdu pour quelques secondes d' impatience .

Je suis revenue chez-moi, il a neigé, il a mouillé, il a neigé et remouillé, mes bottes d' un beau noir foncé sont maintenant d'un  gris/brun incertain .

Une bonne bouteille de vin rosé pour le souper avec mon Jipi , des sushis et un tiramisu comme dessert, un délice pour les yeux et le palais .

J' ai terminé ma soirée en pelletant .

Vous savez ! Je viens de regarder par la fenêtre et il neige à plein ciel...

Demain je dois me rendre à Rimouski pour une pratique de percussions, nous feront parti d' un spectacle hommage à Mandela , je pense qu' il va neiger ,je l'sens.

Sur la galerie arrière mes deux pelles côte à côte attendent demain, demain je vais pelletter, je l' sens !.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article