Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Un blog de tous les jours pour vous aider à regarder ce que vous ne voyez peut-être plus !

Chez-nous c' est comme ça, la vie tout simplement

Retour sur soi !

Retour sur soi !

Toi ...

Un temps d`arrêt nécessaire , un retour sur toi-même , une vérité qui surgit , le calme qui t`habite , le bilan de tant d`années est venu subitement s`emparer de ton conscient , de ton esprit.

Tu es bien maintenant , tu t`appartiens plus que jamais , tu as pardonné à la vie , tu t`es pardonnée.

Il était temps , grand temps.

Douleur intérieur collé à ton coeur , douleur physique collé à ton corps , tu chasses tout ce fardeau inutile de ta vie , car c`est ta vie !

Tu libères ton être de ses démons , de cette peur d` être incomprise , de cette obsession d`explication , peur viscérale implantée en toi depuis si longtemps , vie antérieure de plus de trente ans , l`homme t`a malmené , tu contiues de te malmener . Cercle vicieux sans commencement ni fin , Tu refusais d`être bien.

Pourquoi ! Pourquoi si peu de foi ?

Pourquoi balayer d`un revers de la main ce qui est toi ?

Vécu difficile , jeunesse incompréhensible , points d`interrogations s`alignant dans ta tête , tourbillon d`émotions s`emparant de ton âme , jamais de réponse...

Le vide , toujours ce vide.

Une vie , toute une vie d`interrogation ?

Oui ! Toute une vie d`interrogation.

Pourquoi te toucher, Porquoi te briser , te l `ont-ils demandé ? De quel droit t`avoir déchirée . Aurais-tu pu passer sans te faire remarquer ?

Batailleuse ignorée , caractère passionné , canot voguant doucement sur les flots , vagues immenses s`agitant intérieurement , sur la mer rien n`y paraît mais tout y est . Recette invisible , comportement imprévisible on brasse le tout tu te retrouves n`importe où , n`importe où dans ta tête , n`importe où dans ton coeur , doux refuge intérieur , te cacher des prédateurs , erreur .

Le corps paraît , des yeux aux aguets , au tournant d`un pas de trop il est là . Ces mains trop longues ce souffle court , un temps trop court tu ne peux t`éclipser plus rapide il s`est glissé , tout près trop près. Plus de souffle , absence d`émotion tel un vautour il écrase l`amour , l`amour propre , l`amour de soi , l`amour qui protège des intempéries intérieures , l`amour du coeur rieur , s`installe une noirceur , longtemps trop longtemps.

La blessure inutile s`étant aggripée quel moyen employer pour la faire décrocher , passer vite , passer inaperçue , passer sans être vue , passé qui te rattrape , on te voit toujours passer.

Extérieur de glaçon , intérieur de chiffon , on te regarde encore.

Karma involontaire d`une vie craquelée , que dois-tu donc faire pour te faire aimer , quelle stratégie inventer pour paraître sans exagérer , lumière dans ta tête , solution inadéquate mais tellement efficace.

Le semblant ! Oui le semblant s`est implanté malicieusement , délicieusement , inconsciemment , tu inventes l`indifférence de ton moi , fausse indifférence , besoin d`amour très grand besoin d`amour , prison insoupçonnée trop bien installée aucun moyen de s`en sortir, désaroi, tempête et amertume l`amour passe s`en s`accrocher , tu en es responsable et tu le sais.

Changer ? Oui changer......

Danger !

Te protéger semble plus approprié , te cacher il faut te cacher , tu ne peux risquer d`être attaquée , tu ne veux plus être touchée , ni au corps ni au coeur tu veux te reposer.

Tu émerges lentement de ce monde flou , tu réalises qui tu es , encore tu te fuis ...

Non ! Tu ne peux être tout ceci , tous ces cadeaux c`est beaucoup trop beau.

Tu tourbillonnes autour de toi , tu t`abandonnes dans tes sourires , tu es heureuse de te découvrir , ou sont tes limites que tu te délimites .

Stop !

Ou as-tu la tête de vouloir t`arrêter , au contraire il te faut continuer , inventer et rêver te surpasser et t`amuser.

Toutes ces couleurs étalées près de toi , des cartons des tableaux du papier et des pinceaux , plumes et crayons s`entrechoquent sur ta table de passe-temps , il te faut dessiner et créer.....

IL FAUT TE LIBÉRER.....

Tu te libères.

La fillette rêveuse est revenue tout est permis , n`importe quoi n`importe où peu importe que ce soit fou , ce qui importe après tout est l`inestimable cadeau dont t`ont doté les fées. Des talents non exploitées qu`il te faut dépoussièrées , un p`tit coup par ici , un p`tit coup par là et te voilà prête à plonger dans ce monde inventé par toi pour toi.

Les branches de ton arbre recouvertes de fruits bien accrochés , oranges , framboises , bananes et bleuets se regardent d`un oeil indiscret , pamplemousses , kiwis , fraises et melons d`eau clignotent des yeux juste un peu plus haut , raisins , pommes , pêches et mûres se frôlent dans un murmure , ta main tendue tendrement vers eux les protègent des intempéries.

Figée dans les rayons d`un soleil matinal brillant à travers la pluie de tes larmes , tu es heureuse de les aimer , ces êtres qui t`entoure de leur amour ,pétillante récompense d`une réalité calmée , tu récoltes les fruits de ton passé , grandissant dans ton âme , déployant tes ailes , tu t`envoles au-delà du sommet de ton arbre , tu bricoles d`autres fruits inexistants sur terre , tu inventes un ailleurs de couleur et de rire , ces rires se mélangent dans la beauté des fleurs qui s`ouvrent lentement tout près de ton coeur ornant gentiment la facette intérieure du plus précieux atout qui fait vibrer la vie , la musique du coeur.

Mes fleurs...
Mes fleurs...Mes fleurs...Mes fleurs...
Mes fleurs...Mes fleurs...
Mes fleurs...Mes fleurs...

Mes fleurs...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jovette 30/08/2015 17:03

Merci chère Micheline , toucher un coeur est déjà une réussite en soi ;o), tu es toujours la bienvenue, Métis-sur-mer ce n' est pas si loin , belle journée à toi !

Micheline 30/08/2015 08:44

C'est toujours un réel plaisir de te lire ma belle et lointaine Jovette.
Merci pour la musique de Enya. Ça va peut-être m'aider à m'endormir sur ces douces mélodies.
Clamer mon cerveau en ébullition cette nuit. :-) Merci pour cette douceur.