Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un autre me direz-vous , mais oui !

Celui-ci a une toute autre histoire, comme le précédent il est là par hasard ( si tel hasard se peut ) Au départ c`était une rocaille, vous savez ce genre de rocaille qui d`une année à l`autre n`a jamais la même figure et devant laquelle le désespoir s`installe à chaque début de printemps " Que vais-je en faire avec encore cette année ? " Vous avez beau retournez dans votre tête tous les scénarios possibles il n`y a rien à faire elle restera toujours aussi désespérante, cet automne là ce fût son dernier, je ne voulais plus m`infliger cette rage intérieure qui m`habitait à chaque fois que mes yeux tombaient sur cet amas de terre recouvert de je ne sais quoi et qui de loin semblait avoir du sens et que de près perdait tout son sens.Mon cerveau ne cessait de bouillonner, et pourquoi pas un autre jardin Zen ! ils sont si reposants , je pars donc d`un pas décidé chercher ma pelle, car voyez-vous sous cet amoncellement de plantes échevelées il y a tout une montagne de terre ( Ok colline ) la broue dans l`toupet et le coeur à la joie je m`engage formellement à en faire autre chose que n`importe quoi , Au bout de deux heures à garocher allègrement des pelletées de terre un peu partout je me lève la tête et constate que le travail ne fait que commencer, car après avoir enlevée les plantes, les roches, la toile noire et la terre noire, en dessous il y avait vraiment une montagne de sable " Mais j`en ai pour la semaine à ce rythme là me dis-je " J`ose m`assoir quelques minutes sur le tas de terre c`est à cet instant que le téléphone sonne, c`est Jean-Pierre, il me dit tout bonnement comme ça " Je suis au cinquième avec Pierre et Huguette , viens nous trouver on prend un verre sur la terrasse " Il était exactement 4h00 de l`après-midi et moi j`étais en sueur, toute sale épuisée d`avoir pelletée avec autant d`ardeur, je devais avoir un pouce de poussière sur la tête " C`est pas vrai " que je me dis, j`essaie de lui expliquer que je n`ai pas le temps qu`il faut que je termine d`égaliser mon tas de sable aujourd`hui , il insiste...J`y vais ! C`est certain que j`ai passé de très beaux moments et je ne regrette pas ces beaux instants d`échanges . Le lendemain est là et me v`à repartie dans ma frénésie , quand je décide quelque chose personne ne peut m`arrêter , c`est le matin il fait beau , cette année là nous avons eu un automne exceptionnel , il faisait chaud et doux, j`ai terminé d`étendre ma terre et il est certain que durant que je pelletais mon cerveau prenait des décisions, j`avais limité mon jardin il devait s`arrêter avant le grand bouleau, après des recherches sur les jardins Zen Japonais je constate que le bouleau est un arbre très apprécié dans ce genre de décor, je décide donc de l`intégrer , j`entoure l`arbre de terre et je dois par le faît même égaliser le reste....Bon j`ai terminé le côté terre de mon projet, maintenant il faut renflouer tout ça !

Au début de l`été j`avais demandé à Jean-Pierre si il était possible d`avoir du sable ou de la poussière de pierres pour justement aménager le jardin Zen d `en arrière, je ne m`attendais pas à autant de service .Il m`avait fait livrer un camion plein raz-bord de poussière de pierres , inutile de vous dire qu`il m`en restait amplement pour achever mon jardin d`en avant, me voilà repartie avec ma brouette , un problème se présente,pour que la terre ne glisse pas j`avais entouré mon jardin de pierres ( grosses pierres ) ramassées un peu partout dans nos innombrables déplacements sur nos chemins cahoteux d`en arrière de St-en-arrière c`est à dire sur nos terres , Ce qui veut dire que je ne pouvais pas monter sur ma nouvelle création à moins d`avoir une petite pente bien droite , je suis donc allée me servir dans les tas de bois de Jean-Pierre ,qui à ce moment là était parti au Mont-Albert en autobus pour un voyage sportif avec les élèves de l`école anglaise de Métis -sur -mer, j`étais seule ,Enfin j`ai trouvé , je l`ai installé et je commençai ce petite rituel,..prend la pelle, rempli la brouette , monte la pente , vide la brouette ,descend la pente, rempli la brouette , monte la pente, vide la brouette , descend la pente, je vous épargne la monotonie des trentes va et vient que j`ai dû faire ...J`égalise au râteau , tout est beau , il faut planter les plantes vertes ce que je fît , monter les murs en bois de plage, j`avais ramassé assez de bois flottants pour construire un hôtel , pas solide mais un hôtel pareil, je me suis installée marteau à la main , bol de yogourt accroché autour du cou ( c`est pour mes clous, vous n`croyez tout d`même pas que j`allais me pencher à tout bout d`champ pour les prendre, c`est mal me connaître ) j`ai fais le tour et au soleil couchant tout était terminé... Place les accessoires et je me délecte de mon travaille..

Il était 1h00 heure du matin, le ciel était chargé d`étoiles, il faisait chaud, nous étions un 29 septembre 2011, un verre de rosée dans la main, j`étais assise dans mon nouveau jardin Zen, le village était endormi pas un bruit, mes cinq chats m`entourait une petite brise faisait bouger le magnifique bouleau qui semblait me protéger, je profitais profondément de ce moment d` extase et de plénitude que la vie nous offre si nous prenons le temps de nous arrêter !

La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.
La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et  le jardin sous  des angles différents.

La rocaille avant le jardin Zen, le bouleau intégré dans le jardin et le jardin sous des angles différents.

Tag(s) : #Jardins

Partager cet article

Repost 0